Les personnages autour des Valory 2 :

Ferdinand VALORY (1732-1813) : Arrière-grand-père de Camille. Né en Louisiane, il est le fils héritier du titre de Comte de La Combe du Vairdelet. Quittant le nord des Amériques pour aller soutenir la branche familiale des Valory restée en Guadeloupe, Ferdinand s’illustre pendant la guerre coloniale aux côtés de son père, Donatien Valory, de 1752 à 1763. Anéanti par un drame familial (meurtre), il quitte la Guadeloupe pour s’installer en France près de Nantes. Il remet à flot le domaine de La Combe du Vairdelet laissé en désuétude depuis la fuite de ses ancêtres en 1670. Mais Ferdinand ne tient pas en place et voyage beaucoup. Il se lance alors dans le négoce international avec les Antilles et les Amériques (sucre et fourrures). En 1789, il se réfugie à Nouvelle-Terre avec sa famille pour échapper à la révolution et y restera jusqu’en 1802. Cette année-là, il rentrera en France où il s’occupera de son négoce jusqu’à sa mort.

*

Anselme VALORY (1758-1836) : Grand-père de Camille. Anselme est né en Guadeloupe pendant la guerre coloniale. À l’âge de 10 ans, le jeune garçon est témoin d’un meurtre : une esclave africaine tuée de sang-froid par son grand-père, Donatien, en 1768. Cet événement le marquera sévèrement. Après ce drame, son père décide de s’installer en France. En 1789, cependant, toute la famille Valory émigre pour fuir la révolution. Ils s’établissent alors à Nouvelle-Terre. Bien que fortement marqué par son histoire, Anselme n’arrivera pas à empêcher son fils Antoine de se rapprocher des indigènes de l’île. Enfin, en 1813, il rentrera en France pour s’occuper, avec ses deux cadets, du négoce international familial. Il hérite du titre de comte à la mort de son père cette même année.

*

Thierry NeuvicAntoine VALORY (1798) : grand, châtain grisonnant, yeux noisette, Antoine est le père de Camille (Photo de Thierry Neuvic). Né à Nouvelle-Terre, il grandit sur le domaine familial, sur les hauteurs de Lentredeux. Élevé par Monina, sa nourrice, Antoine est un garçon facile et complaisant. Curieux, le jeune homme est très vite attiré par le mode de vie des indigènes. Se dressant contre la volonté de son père, il décidera de devenir Frontalier. De tempérament accommodant, Antoine est un homme d’honneur. Plutôt réservé, il peut toutefois se révéler très opiniâtre lorsqu’il s’agit de défendre les personnes qu’il aime.

*

Angélina JolieÉlisabeth VALORY (née SABRAN) : élancée, brune, yeux verts, Élisabeth est la mère de Camille (Photo de Angélina Jolie). Née à Nouvelle-Terre, elle vit dans la misère pendant plusieurs années auprès de sa mère, fille-mère abandonnée par son père bien avant sa naissance. Jouant de sa beauté, Élisabeth obtiendra un emploi de femme de chambre chez le gouverneur, comme sa mère avant elle. Élisabeth s’adapte très facilement à la société mondaine dans laquelle elle n’a de cesse de vouloir briller et trompe son mari qu’elle méprise sans aucun scrupule. Intelligente, intrigante et capricieuse, Élisabeth agit sans états d’âme, et toujours dans son intérêt.

*

Rodrigo GuiraoCamille VALORY (1815) : (grand, châtain, yeux verts – Photo de Rodrigo Guirao). Né en France au Domaine de La Combe du Vairdelet, Camille a tout et n’imagine pas qu’il puisse en être autrement. Ignorant totalement le passé de ses parents, il profite pleinement de sa position de riche héritier. Camille dissimule sa grande sensibilité derrière une attitude désinvolte et parfois arrogante, quand elle n’est pas provocante. Pas spécialement bagarreur, ses colères peuvent toutefois être redoutables lorsqu’il se sent blessé ou en danger. Camille passe le plus clair de son temps à s’amuser des femmes et n’accorde sa confiance qu’à son ami d’enfance, Albert.

*

Malik ZidiAlbert DE L’AUBÉPIN (1815) : (de taille commune, roux, yeux bleus – Photo de Malik Zidi). Ami et unique confident de Camille, Albert est né sur le domaine voisin de celui des Valory. Albert connaît très bien Camille et le comprend mieux que personne. Il est lui aussi sensible, et se fâche rarement. Incorrigible optimiste, il regarde le monde avec recul et compassion, s’efforçant toujours de mettre en avant le bon côté des choses. Son attachement à Camille fait de lui le plus fidèle des amis.

> Aller à la page « Autour de la famille Montjout 2 »

< Retour à la page « Les personnages Partie 2 »