L’Arwaky – 1 : Découvrir Nouvelle-Terre

Quatrième de couverture :

     Tout.

      Camille a tout.

    C’est profondément injuste, mais c’est ainsi. Grand, large d’épaules, élancé, il a des yeux… Mon Dieu ! Des yeux dont l’émeraude vous happe et vous noie aussitôt.

    Intelligent, fortuné et bien né, Camille a le sang bleu, peut dépenser sans compter, et sait parfaitement comment faire pour obtenir tout ce qu’il désire. Son activité préférée ? Séduire les femmes. Toutes.

Les séduire, et les quitter : c’est sa Règle d’Or.

    Seulement la noblesse a ses lois, et Camille ne saurait s’y soustraire. Il en est ainsi pour tous les biens nés de génération en génération. Lors, le sulfureux jeune homme a un problème et de taille : Madame la Comtesse, sa mère, s’est mis en tête de le marier…

Se marier ? Lui ? Certainement pas !

    Camille n’a aucune idée de ce qui l’attend quand, pour gagner du temps sur le couperet de sa destinée, il accepte finalement la proposition de son père : s’embarquer pour Nouvelle-Terre. Une île perdue dans l’océan. Loin de tout et peuplée de sauvages…

Rien.

    Absolument rien ne le préparait à ce voyage qui allait ébranler ses certitudes. Non, vraiment, Camille n’aurait pas pu se douter… Il a juré ! Il a juré de ne plus jamais tomber amoureux. Ce serait inacceptable. Inadmissible.

Impossible !

   Camille ne reviendra pas indemne. Avec au cœur de ses rencontres, cette fille provocante et libre qui le toise de ses grands yeux de lynx. Comment peut-elle le conduire, lui que personne ne gouverne, au plus secret d’un monde dont il ignorait jusqu’à l’existence ?

   En ce début de XIXe siècle, « L’Arwaky » raconte l’initiation d’un jeune homme prétentieux dans un monde en tout différent du sien. Ses sentiments ne seront pas les seuls à être mis à l’épreuve. Son éducation, ses convictions… tout ce qui fait sa réalité va être mis à mal. Camille se débat. S’accroche à ses convictions. Se retranche. Et se découvre peu à peu. Sa vérité va le surprendre, mais ce jeune homme est une forte tête.

Et si le voyage le plus long…

…était celui qui conduisait à soi-même ?

> Aller à la page « Nouvelle-Terre »

> Aller à la page « Qu’est ce que L’Arwaky ? »

> Aller à la page « Les Personnages du Roman »